L'écologie spirituelle selon saint Maxime le Confesseur

Mis à jour : mai 6


Dans les Questions à Thalassios saint Maxime le Confesseur (remarquable docteur de l'Église, mort en 662) énonce les bases d’une « écologie spirituelle ». Pour lui, le monde sensible (ou matériel) a pour finalité non d’être exploité par l’homme pour satisfaire ses passions et en tirer du plaisir, mais de servir de support à la contemplation, pour célébrer la gloire de Dieu : « Le Seigneur est crucifié en nous lorsque nous ne nous soucions pas du bien, il est mis à nu par notre paresse à faire le bien, et, par notre intermédiaire, les démons se partagent sa création comme des manteaux, au service des passions. Devenons au contraire les gardiens vigilants des biens dont Dieu nous a fait grâce ; et contemplons bien la création pour la seule gloire de Dieu ».



71 vues

© 2019 by ÉCURIE SAINTS-FLORE-ET-LAURE. Proudly created with Wix.com